Sélectionner une page
Cancer pris en charge

Cancer du pancréas

Nous contacter

Une question, un doute, besoin d’un avis médical ? Contactez notre secrétariat médical

+33 1 84 00 84 00

Le cancer du pancréas est une pathologie particulièrement agressive, dont l’évolution est souvent fulgurante, et qui présente un pronostic délicat.

De fait, les premiers symptômes de la maladie sont tardifs, et il n’existe pas de campagne de dépistage organisée pour favoriser un diagnostic précoce.

Le diagnostic survient donc habituellement lorsque la maladie est déjà située à un stade avancé de son évolution, ce qui impacte négativement le pronostic des patients.

Par ailleurs, bien qu’il s’agisse d’un cancer relativement rare en France, son incidence et sa mortalité sont en constante augmentation.

Le cancer du pancréas, c’est quoi ?

Le cancer du pancréas est une tumeur cancéreuse qui se développe à partir des cellules du pancréas, un des organes du système digestif et endocrinien.

Le pancréas est une glande responsable de la fabrication du suc pancréatique, substance qui permet de digérer les matières grasses, et de l’insuline, hormone qui permet contrôler le taux de glucose dans le sang.

Le cancer du pancréas en France

En France, le cancer du pancréas est relativement rare. Il représente environ 1,8 % de tous les cancers et est le 6ème cancer le plus fréquent en France.

N

On estime que 5 à 10 % des cancers du pancréas seraient liés à des prédispositions génétiques. Outre ces facteurs familiaux, le tabagisme, l’alcool et l’obésité sont les principaux facteurs de risque identifiés.

N

Le nombre de nouveaux cas de cancers du pancréas est en augmentation régulière depuis plusieurs années en France et dans le monde. Le taux d’incidence du cancer du pancréas est en constante augmentation depuis les années 90, notamment chez les femmes, avec un rythme de 3,8 %, contre 2,7 % chez les hommes.

N

L’âge moyen des patients au diagnostic est de 73 ans. La maladie se trouve alors habituellement déjà à un stade avancé de son évolution, et le taux de survie à 5 ans est inférieur à 10 %. Il s’agit d’un des rares cancers dont la mortalité ne cesse d’augmenter.

Les différents types de cancers du pancréas

L’essentiel des cancers du pancréas sont des adénocarcinomes canalaires, à savoir des adénocarcinomes se développant dans les cellules du canal pancréatique.

Ces derniers représentent environ 95 % de tous les cancers du pancréas diagnostiqués chaque année en France.

De manière plus anecdotique, on rencontre également des carcinomes adénosquameux et des tumeurs neuroendocrines pouvant être cancéreuses ou précancéreuses.

Le dépistage du cancer du pancréas

Actuellement, il n’existe pas de campagnes de dépistage nationales du cancer du pancréas, ce qui veut dire que rien n’est organisé au niveau de la santé publique pour favoriser une détection précoce de la maladie.

A titre individuel et en fonction des facteurs de risque, des examens de dépistage pourront être proposé.

anatomie pancréas

Diagnostic du cancer du pancréas

Le diagnostic du cancer du pancréas débute souvent avec un examen clinique motivé par les symptômes ressentis par le patient.

Les symptômes causés par cette maladie surviennent souvent tardivement, c’est-à-dire qu’ils apparaissent alors que la maladie se trouve déjà à un stade avancé de son évolution.

Le patient peut présenter une perte de poids, une perte d’appétit, des troubles digestifs, une jaunisse (ictère), des douleurs abdominales et une faiblesse généralisée.

 Si un premier examen clinique oriente le praticien vers un cancer du pancréas, des examens complémentaires seront habituellement prescrits.

Un scanner de l’abdomen peut être effectué pour obtenir des images du pancréas et tenter de localiser une éventuelle lésion cancéreuse.

Une échographie et une endoscopie peuvent également être pratiquées pour explorer les cavités digestives du patient à la recherche d’une tumeur maligne.

Lorsqu’une lésion cancéreuse est localisée, une biopsie permet d’en prélever quelques cellules. Ces dernières sont ensuite analysées en laboratoire à l’aide d’un microscope.

Cette analyse anatomopathologique permet d’identifier la nature des cellules pour avérer leur caractère cancéreux, mais aussi de déterminer leurs caractéristiques (type, agressivité…)

Tous les éléments récoltés durant le diagnostic serviront à établir un protocole de traitement personnalisé au type et au stade de cancer du pancréas.

Le cancer du pancréas est une maladie grave, mais rare. Toutefois, il est important de ne négliger aucun symptôme et de consulter sans attendre si vous souffrez de troubles digestifs persistants, d’un ictère ou d’une altération de votre état général, surtout passé l’âge de 55 ans.

Si la probabilité d’un cancer du pancréas est faible, il est important de pouvoir poser un diagnostic précoce le cas échéant. Un traitement précoce offre toujours de meilleures chances de guérison qu’une prise en charge tardive.